Comment installer une pompe à chaleur ? Guide précis étape par étape

Une pompe à chaleur ou PAC fonctionne grâce à une unité extérieure de captage reliée à une unité intérieure. L’énergie récupérée est retransmise aux réseaux internes pour alimenter le circuit de chauffage existant. Même si le principe est à peu près le même pour toutes les pompes à chaleur, la source d’énergie et le fonctionnement du système sont différents d’un projet à un autre, ce qui en résulte différents procédés d’installation. Découvrez dans notre article comment installer une pompe à chaleur selon les cas, étape par étape.

Les étapes d’installation d’une pompe à chaleur

  • Étape 1 : étude au préalable
  • Étape 2 : délimitation du projet et préparation du chantier
  • Étape 3 : achat et travaux
  • Étape 4 : vérifications
  • Étape 5 : mise en route et premier réglage

Étape 1 : étude au préalable

Cette phase comprend :

  • L’inventaire des ressources d’énergie disponibles
  • Diagnostic de la maison
  • Les démarches administratives

L’issue de cette étude amène au choix de la PAC adaptée à la maison.

Étape 2 : délimitation du projet et préparation du chantier

Dans le cadre d’une construction neuve, tous types de pompe à chaleur peuvent être considérés suivant les points ci-dessous :

Type de PAC Conditions d’installation Travaux préparatifs
PAC géothermique à capteurs verticaux Profondeur disponible et permis octroyé Aménagement extérieur
PAC géothermique à capteurs horizontaux Espace extérieur supplémentaire disponible et permis octroyé, sauf sol rocheux Aménagement extérieur, création de tranchée et travaux de terrassement
PAC à captage d’eau de surface Disponibilité et qualité adaptée de l’eau de surface (rivière ou étang) avec un permis de prélèvement à usage domestique Mesure de l’étendue du capteur
PAC Air/Air et Air/Eau Présence d’un circuit de chauffage Éloignement du bruitage par souci de tapage Révision du circuit et identification du support convenable

Dans le cadre d’une rénovation, les paramètres à considérer sont les mêmes, sauf que le choix du modèle de PAC doit être fonction de la qualité d’isolation de la maison et des installations existantes. La pompe à chaleur à installer a pour rôle de :

  • Valoriser le plancher chauffant existant (vous pouvez aussi faire installer un nouveau plancher chauffant s’il n’en existe pas encore)
  • Combler le manque de couverture de chauffage en servant de chauffage d’appoint ou en servant à la production d’eau chaude sanitaire
  • Si vous voulez utiliser la pompe à chaleur comme système de chauffage principal, pensez à bien isoler la maison

Les travaux préparatifs concernent l’isolation des murs et des fenêtres, ainsi que la réparationdes points défectueux du circuit existant.

Étape 3 : achats et travaux d’installation

La pompe à chaleur se vend livrée ou non. Il est plus judicieux d’opter pour un professionnel qui s’engage à fournir le matériel avec le service de pose. De plus, vous bénéficiez de la TVA réduite à 5,5 %sur le matériel si votre installateur s’occupe des achats. Un système de chauffage type pompe à chaleur comprend en général :

  • Une unité extérieure de captage
  • Des émetteurs de chaleur
  • Un réseau de tuyauterie avec les dispositifs de fonctionnement
  • Des soupapes et vannes trois voies, etc.
  • Un groupe hydraulique
  • Un ballon d’eau chaude

Ces différents éléments s’installent en trois parties :

Section Partie capteur de calories Circuit de transformation Partie récupérateur de chaleur
Lieu À l’extérieur du logement Enfoui sous le sol ou entre les murs de la maison À l’intérieur de la maison
Les éléments à considérer Le matériel de forage et de captage Le circuit de tuyauterie contenant le fluide frigorigène, l’évaporateur, le compresseur électrique, le condenseur et le détendeur   Le circuit de chauffage avec les émetteurs (radiateurs ou plancher chauffant) avec le réseau de tuyauterie, les soupapes et les les vannes trois voies

Comment installer l’unité extérieure de la pompe à chaleur ?

L’unité extérieure est le dispositif dans laquelle le captage de l’air a lieu. Elle se fixe ou se pose à plus de 100 mm de distance. Il faut alors considérer les paramètres suivants :

  • Le type de support ou de fixation : la fixation doit être accessible pour faciliter l’entretien, et doit résister aux vibrations et au poids du dispositif.
  • Le choix de l’emplacement: l’unité extérieure doit se trouver éloignée du voisinage et des pièces de vie
  • Les conditions environnantes : il lui faut un endroit non pollué (donc autre que le garage), sans humidité, et bien aéré. L’air de captage doit être libre de tout obstacle (arbre, installations électriques ou bâtiment de proximité) pour faciliter la circulation et fournir un débit suffisant.

Cas particuliers

En région avec un vent dominant, il faut orienter le côté aspirant contre le mur. En effet, l’importance du coup de frappe peut entraîner une rotation inverse de la ventilo et engendrer un dysfonctionnement du moteur. En région où le vent et la neige sont prononcés, pensez à construire un abri à 3 murs surélevé avec une hauteur de 200 mm au dessus du manteau de neige.

Comment faire le raccordement entre l’unité extérieure et l’unité intérieure de la PAC ?

Les conduits d’air sont cachés sous le faux plafond avant d’atteindre les émetteurs de chaleur.

Comment installer les différents types d’émetteur ?

Types d’émetteur Description Installation
Plancher chauffant Tubes contenant du fluide, enfouis dans une dalle en béton Se pose comme un revêtement sol
Ventilateurs Mono ou multi split avec un réseau de gaines et de conduits d’air Fixés au mur ou sous le faux-plafond
Radiateurs basse température Une unité centrale + Radiateurs dans chaque pièce

Particularités de chaque type de pompe à chaleur lors de l’installation

La PAC Air/Air

Les PAC Air/Air sont munies de ventilo convecteurs qui font du bruit quand le dispositif est en marche. Évitez donc de mettre l’unité extérieure en contact direct avec le mur et couvrez-la avec un caisson d’isolation acoustique ou un socle en béton (avec longrine ou plots). Les pompes à chaleur air/air peuvent être couplées à une VMC(Ventilation Mécanique Contrôlée) pour l’évacuation de l’air vicié du logement. Le dispositif de rejet d’air se pose sur le toit, et la VMC se raccorde à la PAC.

La PAC Air/Eau

La PAC Air/Eau alimente le plancher chauffant. Si le plancher chauffant est encore inexistant, il faut renouveler le revêtement sol, car il faut enfouir les tubes de fluide caloporteur dans une dalle béton.

La PAC géothermique

PAC géothermique à capteurs horizontaux

Les capteurs horizontaux sont installés en boucle sous terre à une profondeur de 0,60 ou 1,20 m. Ces tuyaux sont organisés en réseau, c’est pourquoi il faut une surface bien dégagée à l’extérieur du logement.

PAC géothermique à capteurs verticaux

Les capteurs verticaux quant à eux sont à enfouir sous terre après un forage minimum de 10 m de profondeur. Ils sont par la suite scellés avec du béton.

Étape 4 : vérifications (PAC basse température BT et haute température HT)

Avant la mise en marche, il faut s’assurer de l’adéquation des différents équipements avec les conditions de sortie d’eau (température, pression et vitesse d’écoulement du fluide). C’est pourquoi les précautions à prendre pour l’installation sont classées au cas par cas (BT et HT). Les éléments à vérifier sont :  

  • La conformité entre la PAC et le raccordement
  • Le dispositif de protection
  • Les installations supplémentaires
  • Leur bonne fixation
  • Les vannes et soupapes

Vérifications d’installation PAC basse température et PAC haute température

Pompe à chaleur BT Pompe à chaleur HT
Conformité du câblage de l’installation existante avec celle de la PAC Les fusibles et les prises de terre sont à point et la tension à la sortie convient à l’affichage de la PAC Modification du tableau électrique par ajout d’un disjoncteur en présence d’un ballon d’eau chaude Bonne fixation de l’unité Vanne de purge d’air ouverte au moins à deux tours et vanne d’arrêt ouverte Conformité du câblage de l’installation existante avec celle de la PAC Les fusibles et les prises de terre à point et la tension à la sortie conviennent à l’affichage de la PAC Tirage dans le vide pour ouvrir le détendeur

Étape 5 : mise en route et premier réglage

Au démarrage de la pompe à chaleur, il faut effectuer une mise sous tension de l’unité entre 20 à 30 secondes après le premier affichage de la commande. Après, il faut vérifier que les conditions externes ne sont pas extrêmes pour éviter le chauffage graduel de l’eau et occasionner la casse du revêtement en béton. Il faut aussi ajuster la vitesse de la pompe. Pour ce faire, on le met d’abord à vitesse maximale, et on l’ajuste à sa guise. Pour certains modèles de pompe à chaleur, il faut aussi régler l’horloge et vérifier la bonne marche de la sonde extérieure.

Conclusion

L’installation d’une pompe à chaleur est réservée aux professionnels, compte tenu de sa complexité. Seule la PAC Air/Air se pose sans lourds travaux, mais le système entier nécessite quand même un dimensionnement précis, donc l’intervention d’un pro. En gros, pour bien installer une pompe à chaleur, il faut faire un bilan thermique de la maison et étudier son potentiel énergétique avant de passer aux travaux. Des vérifications sont aussi nécessaires en fin de chantier. Puisque la raison d’être de l’installation d’une PAC même est de faire de réelles économies, il vaut mieux tout confier à un pro et majorer le budget que de risquer des erreurs d’installation.    

comments powered by Disqus

Devis Pompe à chaleur

Vous comptez installer une pompe à chaleur ? Vous souhaitez vous renseigner sur les prix de pompe à chaleur ?

Vous pouvez faire une demande de devis pompe à chaleur en ligne. Vous recevrez jusqu’à 3 devis gratuits et sans engagement de votre part. Vous pouvez comparer les prix des prestations et choisir le meilleur professionnel.

Demandez vos devis en ligne