Pompe à chaleur : Comment faire le bon choix ?

Bien se préparer pour l’installation de sa pompe à chaleur est utile pour être certain de mener le projet dans les bonnes directives. Pour qu’un projet de pompe à chaleur soit réussi, il faut que le modèle installé soit en parfaite adéquation aux exigences du logement et de ses habitants. N’oublions pas aussi que toute installation est susceptible d’être soumise à des réglementations, à confirmer auprès de la mairie. Ainsi, démarrer un projet de pompe à chaleur ne se résume pas aux travaux, mais exige également une période de préparation. L’article ci-présent vous en dira plus.

Vision globale

Au préalable, vous aurez besoin de :

  1. Vous poser des questions sur la décision à prendre
  2. Faire un diagnostic du logement
  3. Choisir le système adapté
  4. Consulter la mairie et entamer les démarches administratives
  5. Engager un pro pour l’ensemble des travaux

 

1.     Les questions à se poser pour bien mener un projet de PAC

Les questions qu’il faut se poser avant tout sont « pour quelles raisons devrais-je mettre à jour mon système de chauffage actuel ? », « pourquoi faire installer une pompe à chaleur ? ». Choisir une pompe à chaleur comme système de chauffage/climatisation est normalement motivée par :

  • La recherche d’un équipement moins énergivore
  • Une démarche plus responsable vis-à-vis de l’environnement

Vous devez alors vous poser les questions suivantes :

  • À quelle baisse sur ma facture d’énergie dois-je m'attendre en faisant installer une PAC ?
  • Quels sont mes avantages directs en faisant une démarche plus écolo ?

Voici nos réponses à ces questions :

Mes économies d’énergies avec une nouvelle pompe à chaleur

Mes économies sur le long terme

Les pompes à chaleur sont s’alimentent à l’énergie renouvelable, soit des les sources inépuisables et gratuites comme l’air, l’eau et le sol. Plus le prix de l’électricité, du fioul et du gaz grimpe, plus vous faites des économies par rapport à un système classique. En général, votre facture d’énergie affiche au moins 100 euros de moins que d’habitude en faisant installer une pompe à chaleur. Sachez aussi que le prix de votre système sera normalement remboursé par les économies réalisées d’ici 10 ans après l’installation. Les économies réalisées dépendront bien sûr de la rentabilité de votre système, raison pour laquelle un diagnostic au préalable et un accompagnement par un prosont nécessaires dès le démarrage du projet.

L’énergie dont je bénéficie gratuitement

Les pompes à chaleur d’aujourd’hui sont généralement étiquetées de la catégorie A, ce qui veut dire qu’elles sont au top de la rentabilité énergétique, et donnent accès aux aides de l’État. Une pompe à chaleur performante est capable de produire 3 à 4 fois d’énergie qu’elle n’en consomme. A titre d’exemple, une pompe à chaleur à COP = 3 consomme 1KW d’énergie et en produit 4 kW. Techniquement, cela veut dire que les 3 KW vous ont été offerts gratuitement.

Mes avantages par rapport à une démarche plus écolo

Accès à un crédit impôt de 30 %

L’installation d’une pompe à chaleur peut donner accès à un avantage fiscal. Toutefois, ce n’est pas le cas de tous les modèles de PAC, donc il faut se renseigner.

TVA réduite

En faisant appel à un pro RGE pour l’installation de votre pompe à chaleur, vous accédez à une TVA réduite à 5,5 %sur les fournitures et l’installation.

Une énergie propre et renouvelée

Le véritable intérêt des énergies renouvelables, c’est le fait qu’elles peuvent être puisées dans la nature gratuitement et continuellement, sans impact négatif sur l’environnement et sans émission de fumée ou CO2. Ce n’est pas le cas du gaz ou du fioul par exemple.

2.     J’entreprends le diagnostic de mon logement

Cette étape consiste à estimer la performance énergétique de votre logement en faisant l’inventaire des paramètres externes et internes à la maison. Il s’agit de :

  • La localisation de la maison et les conditions climatiques
  • L’orientation des ventilations naturelles de la maison (les ouvertures)
  • La résistance au vent
  • L’état des circuits de chauffage
  • La superficie et le nombre de pièces à chauffer
  • État des lieux de l’isolation de la maison
Je m’informe sur Afin de comprendre que
La localisation de la maison et les conditions climatiques Le COP ou la performance des PAC sont définis pour une température externe de + 7 °C en dessous de laquelle il faut penser à un chauffage d’appoint ou à un relais de chauffage. Si les maisons sont fortement exposées au vent, les pompes à chaleur sont moins efficaces.
La résistance au vent Il faut disposer d’une protection contre les vents dominants
L’état des circuits de chauffage Les pompes à chaleur ont besoin d’un système de mis hors d’eau et hors neige. Pensez à isoler votre réseau de tuyauterie et à les entretenir régulièrement
La superficie ou le nombre de pièces à chauffer Pour chauffer, les pompes à chaleur doivent procurer une énergie de 40 à 120 W/m2
Le niveau d’isolation de la maison Le type d’isolation et sa date d’installation déterminent le coefficient d’isolation, nécessaire pour dimensionner la pompe à chaleur

Voici une idée des besoins calorifiques de votre maison en fonction de son niveau d’isolation :

Les besoins calorifiques d’une maison

Qualité de l’isolation Coefficient d’isolation K Besoins calorifiques
Très bonne 45 (maison neuve et maisons BBC) 40 W/m2
Bonne 35 50 W/m2
Normale 30 80 W/m2
Non isolée ou faiblement isolée 10 à 20 120 W/m2

3.     Je choisis la PAC qui s’adapte à ma situation

À l’issu du diagnostic, et compte tenu des facteurs mentionnés dans les paragraphes précédents, vous pouvez maintenant choisir votre pompe à chaleur en compagnie d’un pro. Vous avez à votre disposition 4 principaux types de PAC, à choisir en fonction des paramètres suivants :

  • Le système de captage d’énergie convenable
  • Les sources d’énergie froide et d'énergie chaude disponibles chez vous
  • Le mode de fonctionnement
  • Les besoins calorifiques de la maison (déterminés après le diagnostic thermique)

Principaux modèles de pompe à chaleur au choix selon la source d’énergie

Types de PAC Fonctionnement
PAC air/air Puise son énergie dans l’air
PAC air/eau Puise son énergie dans l’air et le transmet dans le circuit de chauffage ou dans le fluide caloporteur
PAC géothermique sol Puise son énergie dans le sol
PAC géothermique nappe phréatique Puise son énergie dans la nappe phréatique

Les sources d’énergie froide disponibles

Source d’énergie froide Contraintes à considérer
Air statique Unité de réception externe à poser, ce qui peut être encombrant
Air dynamique Bruitage généré par les ventilo qui peut déranger le voisinage
Eau de nappe phréatique La quantité et la qualité de l’eau
Eau de surface (lacs, rivières, etc.) La quantité ou de la qualité de l’eau
Sol (captage horizontal) Espace supplémentaire disponible
Sol (captage vertical) Capacité géologique suffisante

Les sources d’énergie chaude disponibles

Source d’énergie chaude Contraintes à considérer
Air (multi-split) Nombre d’unités à installer suivant l’étendue du circuit (norme technique)
Air dynamique (de la surface de captage) La vitesse et le volume d’air requis pour produire un bon débit
Fluide caloporteur du plancher chauffant L’installation ou la révision du revêtement sol et la quantité du fluide caloporteur
Eau (ventilo convecteur) Le bruitage généré par les ventilo
Eau (radiateur basse température) Dimensionnement et nombre de radiateurs

Mode de fonctionnement au choix

Modèle  Fonctionnement
Monovalent La PAC couvre 100 % des besoins calorifiques du bâtiment
Mono-énergétique La PAC fonctionne seule puis s’arrête lorsque la température d’équilibre est atteinte. Un chauffage d’appoint prend le relais
Bivalent parallèle La PAC fonctionne même quand la température est basse, mais elle est secondée par une chaudière
Bivalent alternatif Une chaudière prend le relais lorsque la Température extérieure n’est pas favorable au fonctionnement de la PAC. La pompe à chaleur se met en marche dans le cas contraire

Basse température ou haute température

Type de pompe à chaleur Description Destination
Basse et moyenne température BT et MT Chauffe l’eau à une température de 35 à 45 °C Maison à faible besoin de chauffage
Haute température HT Chauffe l’eau à une température de 55 °C Tout type de logement

Bon à savoir

Il ne faut pas oublier de considérer la marque de pompe à chaleur et la certification dans le choix de l’équipement. En effet, les pompes à chaleur doivent être soumises aux normes NF PAC.

4.     Je consulte la Mairie pour les démarches administratives

L’installation d’une pompe à chaleur engage des travaux plus ou moins lourds (selon le modèle à installer), lesquels peuvent avoir un impact sur l’entourage et déranger le voisinage.

Type de PAC Démarche administrative à suivre Raisons
PAC air/air Aucune Une seule unité extérieure à poser
PAC air/eau Aucune Une seule unité extérieure à poser si plancher chauffant déjà existant
PAC géothermique vertical Déclaration de sondage auprès de la DREAL(Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) Nécessite un travail de forage de plus de 10 m (Code minier art. 131)
PAC géothermique nappe phréatique Déclaration des travaux auprès de la mairie Les travaux nécessitent un prélèvement d’eau souterraine

5.     Je trouve un professionnel

Le travail d’un pro ne se résume pas à la fourniture et à l’installation. Il peut vous accompagner le long de toutes les étapes de votre projet de pompe à chaleur, y compris toutes les démarches au préalable susmentionnées (conseils, diagnostics et dimensionnement de la PAC, etc.). Les questions de rentabilité de la PAC et d’efficacité énergétique ne seront pas au rendez-vous si l’étude de faisabilité a été prise à la légère. Il faut se tourner vers les professionnels agréés qui peuvent vous octroyer une garantie biennale ou décennale. L’ADEME ou Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie recommande le les professionnels RGE, car ils sont formés sur les équipements NF et peuvent garantir un service de qualité. Les fabricants exigent aussi la pose par un pro RGE pour accéder à leur service après-venteet leur contrat de garantie.

Conclusion

La première chose à faire pour bien démarrer un projet de pompe à chaleur est de s’informer sur le sujet. Vous serez ainsi plus confiant par rapport aux décisions à prendre et aux étapes à suivre pour l’installation d’une pompe à chaleur. Sur notre site, vous aurez les réponses aux questions fréquentes, comme : pourquoi dois-je installer une pompe à chaleur ? Suis-je certain de faire des économies ? Combien va me coûter un projet de pompe à chaleur ? Quel système choisir et quel budget préparer ? Si votre décision est déjà prise, nous vous conseillons de contacter directement un pro RGE pour vous accompagner. En plus de vous conseiller, il vous guidera dans les démarches à entreprendre et s’occupera de la fourniture du matériel en plus des travaux d’installation.

comments powered by Disqus

Devis Pompe à chaleur

Vous comptez installer une pompe à chaleur ? Vous souhaitez vous renseigner sur les prix de pompe à chaleur ?

Vous pouvez faire une demande de devis pompe à chaleur en ligne. Vous recevrez jusqu’à 3 devis gratuits et sans engagement de votre part. Vous pouvez comparer les prix des prestations et choisir le meilleur professionnel.

Demandez vos devis en ligne