Notre avis sans détour sur les pompes à chaleur : efficacité et points faibles

La pompe à chaleur est une installation qui a de plus en plus le vent en poupe. Il faut dire qu’elle permet de chauffer l’eau d’une maison, de la réchauffer tout en faisant de sacrées économies d’énergie. Quels sont les différents modèles de PAC ? Sont-ils efficaces ? Quels sont les points forts et les points faibles de ces genres d’appareils ? Nous tentons de répondre à toutes ces questions dans la suite de l’article.

La PAC : un univers plein de modèles différents

Lorsque l’on commence à évoquer l’installation possible d’une PAC chez soi, l’on est loin de se douter du nombre de modèles qui existent. Une pompe à chaleur puise l’énergie dans un élément naturel, que ce soit dans :

  • L’air.
  • L’eau.
  • Le sol.

Le logement dans lequel l’on veut installer une PAC doit posséder des caractéristiques qui permettent de le faire. Il doit donc :

  • Être exposé au vent.
  • Disposer d’un espace dégagé dans lequel l’on puisse forer en profondeur.
  • Se trouver à proximité d’une source d’eau.

Les PAC se déclinent en deux familles que vous pouvez découvrir dans le tableau suivant :

Source d’énergie AirPAC aérothermique : Air-Air ou Air-Eau
Source d’énergie Sol / Eau de surface / Eau du sous-solPAC géothermique : capteur horizontal ou vertical

Les différents systèmes de PAC

Un système de Pompe À Chaleur est conçu pour pouvoir assumer de nombreuses fonctions :

  • Il peut seulement servir de chauffage.
  • Il peut servir de chauffage et de climatisation.
  • Il peut aussi servir au chauffage et à la production d’eau chaude sanitaire.

Afin de savoir quel est le système le plus adapté à son logement et à sa famille, mieux vaut faire appel à un professionnel. Si jamais vous ne connaissez pas d’artisan de confiance, n’hésitez pas à faire appel à l’un de ceux de notre réseau. Partout en France, ils interviennent rapidement pour vous permettre de mettre en œuvre vos projets et vos envies.

Une pompe à chaleur peut être installée dans n’importe quel type de projet, qu’il s’agisse de rénovation ou de création de bâtiment.

Trouvons un installateur de pompe à chaleur dans votre ville

demander un devis dans votre région

Quels sont les différents systèmes de PAC ? Ils sont nombreux. Nous avons donc décidé de vous les décrire et de définir quels sont leurs avantages et leurs inconvénients dans la suite de l’article.

La PAC Air / AIR

Dans ce système, l’unité extérieure est installée de façon à capter l’énergie de l’air et à la restituer à une unité intérieure qui va la transformer en chauffage ou en air frais, si la PAC est réversible et équipée d’émetteurs.

La PAC Air /Air est certainement la moins onéreuse des PAC. Elle peut bénéficier de puissances et de fonctions différentes et peut même faire appel à des énergies renouvelables pour fonctionner ou à des systèmes hybrides.

Force est de constater que ce type de PAC est beaucoup plus efficace si l’on l’installe comme un chauffage seul. Son seul désavantage dans ce cas, c’est que ce système est particulièrement bruyant. Il faut veiller à bien isoler acoustiquement son unité extérieure et à l’installer loin de toute pièce de vie et loin du voisinage.

Quels sont les avantages de ce système ?

  • Il est très efficace en mode chauffage.
  • Son installation est relativement peu onéreuse.

Ce système présente-t-il des inconvénients ?

  • Ce système nécessite beaucoup d’espace.
  • Il faut protéger l’unité de captage du vent et de la neige.
  • Un chauffage d’appoint est nécessaire lorsqu’il fait très froid.

Où est-il recommandé d’installer une PAC Air / Air ? Ce système est idéal dans une propriété un peu éloignée des autres, dans une région où l’hiver n’est pas trop rigoureux et les périodes de gel assez brèves.

Les PAC Air / Eau

Dans ce système, l’unité extérieure capte l’énergie de l’air et la transmet via un fluide dans un plancher chauffant. Le circuit est conçu de façon à transformer l’air en une énergie qui va venir réchauffer le fluide. Ce type de PAC est, avant tout, destiné à fonctionner de concert avec un système d’eau chaude sanitaire.

Ce système est assez onéreux à l’installation, mais permet de bonnes économies sur les factures énergétiques. Quels sont les inconvénients de ce système ?

  • Ce système nécessite un entretien régulier : il faut notamment surveiller les tuyauteries en période de gel et réguler la pression et la température, notamment aux intersaisons.
  • Il y a souvent un temps de latence dans le chauffage de l’eau chaude sanitaire, notamment s’il s’agit d’un système à accumulation.

Les PAC géothermiques au sol ou à eau de surface de type horizontal

Contrairement à l’air, le sol est une source d’énergie très stable. Ce système est constitué d’un réseau de conduits que l’on enfouit dans le sol en profondeur, à environ 1 mètre. C’est là qu’il prélève dans le sol ou dans l’eau une chaleur, dite géothermique, qui va permettre de couvrir l’ensemble des besoins de chauffage durant toute la période hivernale.

Trouvons un installateur de pompe à chaleur dans votre ville

demander un devis dans votre région

Ce type de PAC n’existe pas en modèle hybride ou à multi-énergies. Il est parfait pour être installé comme chauffage seul ou couplé à l’eau chaude sanitaire. Il nécessite un grand espace. C’est pour cette raison qu’il est, la plupart du temps, installé dans une grande maison, pour une famille nombreuse qui des besoins en eau chaude importants et qui peut investir beaucoup, car ce modèle coûte cher.

Quels sont les inconvénients de ce modèle de PAC ?

  • Les démarches administratives pour obtenir l’autorisation de l’installation sont longues et compliquées.
  • L’installation est complexe.
  • Les tuyauteries doivent être surveillées régulièrement.
  • Les besoins en terrassement sont importants.

Les PAC géothermiques de type vertical

Ce type de PAC va capter l’énergie nécessaire à son fonctionnement dans les nappes phréatiques. Ce modèle de PAC, très onéreux, peut être intéressant pour une famille avec de très gros besoins en chauffage ou en eau chaude sanitaire.

Quels sont les inconvénients de ce modèle ?

  • Il faut de très nombreux papiers administratifs avant de pouvoir l’installer.
  • Les travaux de forage sont importants et représentent un coût certain.
  • La pose du système est particulièrement complexe.

Pour résumer

PAC Air / AirExcellente pour le chauffageAssez bonne pour l’eau chaude sanitairePeu onéreuse et simple à installer
PAC Air / EauExcellente pour le chauffageBonne pour l’eau chaude sanitairePermet la diffusion d’un air chaud et homogène via un plancher chauffant
PAC géothermique eau de surface ou au sol de type horizontalExcellente pour le chauffageExcellente pour l’eau chaude sanitaireProduit une énergie constante
PAC géothermique de type verticaleExcellente pour le chauffageExcellente pour l’eau chaude sanitaireTrès bon rendement

PAC haute ou basse température ?

PAC basse températureDisponible pour tous les modèles de PACConsomme peu d’énergieRecommandée dans une maison neuve
PAC haute températureUniquement pour les modèles de PAC raccordés à eau chaude sanitairePeut alimenter des radiateursConsomme beaucoup, mais se révèle idéale pour une rénovation

Notre avis sur les PAC

Le bon fonctionnement d’une PAC et son efficacité vont dépendre de l’adéquation du modèle choisi et du projet. Le regard d’un professionnel est ici important, car lui seul peut établir avec certitude le modèle qui permet d’assurer le meilleur confort possible dans la maison.

La plupart du temps, les PAC offrent de belles performances énergétiques. Si elles sont judicieusement choisies, elles peuvent être installées aussi bien dans un bâti neuf que dans le cadre d’une rénovation.

Leur inconvénient majeur reste leur coût. La plupart des modèles sont plus chers que d’autres systèmes de chauffage et leur installation peut se révéler complexe. C’est néanmoins un projet à réfléchir si l’on vit dans une grande maison avec une famille nombreuse.