Comment entretenir une pompe à chaleur ? Ce qu’il faut savoir

Etant un système de chauffage très rentable, la PAC est très prisée. En effet, son système use d’énergie renouvelable pour assurer son fonctionnement. Par conséquent, pour vous procurer un confort thermique adéquat et maximiser cette rentabilité, l’entretien d’une PAC est primordial. En fait, l’entretien d’une pompe à chaleur est nécessaire afin de lui garantir une durée de vie maximum. Ainsi, voici tout ce qu’il faut savoir sur comment entretenir sa pompe à chaleur.

A quel moment se lancer dans l’entretien de sa pompe à chaleur ?

Certaines opérations d’entretien de la pompe à chaleur peuvent être réalisées chez soi. C’est-à-dire que vous n’avez pas besoin de faire appel à un professionnel pour les effectuer. Ces actions doivent être, pour la plupart, effectuées tous les mois ou tous les deux mois. Ainsi, parmi ces opérations nous pouvons citer les petits décrassages ainsi que la vérification de la circulation de l’air.

Tarif annuel moyen d’entretien d’une pompe à chaleur

Entre 150 € et 300 € TTC

Toutefois, un professionnel doit intervenir pour certains travaux d’entretien de la PAC comme : le contrôle du compresseur de la pompe à chaleur, le contrôle de la performance, la vérification de l’état des diverses connexions électriques et l’intervention dans le cas d’un dysfonctionnement. Pour ce faire, certains constructeurs vous proposent déjà différentes offres de souscription à un entretien annuel de PAC. 

Comment se fait l’entretien d’une pompe à chaleur ?

Outre les manipulations courantes que vous pouvez faire, l’entretien d’une PAC peut varier d’un type à un autre. Effectivement, l’entretien d’une pompe à chaleur air-air ne sera pas, par exemple, semblable à celui d’une pompe à chaleur air-eau. Voici donc un extrait des opérations qu’il faut réaliser pour chacun des différents types de PAC.

Entretien d’une pompe à chaleur air-air

Comme la pompe à chaleur air-air est composée de deux principales unités, il est essentiel de les nettoyer indépendamment pour que la PAC puisse octroyer une meilleure qualité de l’air au sein de la maison.

De même, il est recommandé d’effectuer un nettoyage du filtre à air toutes les deux semaines. Dans le cas d’une PAC avec une pompe qui fonctionne par le biais d’un filtre à charbon, il est indispensable de changer le filtre une à deux fois par an.

Trouvons un installateur de pompe à chaleur dans votre ville

demander un devis dans votre région

Mais encore, une vérification du module extérieur est nécessaire. Cela aura pour but de veiller à ce qu’aucune feuille ou branche ne s’introduise dans votre dispositif. Et enfin, si vous comptez ne pas utiliser votre pompe à chaleur pendant un long moment, tâchez de la couvrir avec une bâche.

Astuce de notre expert

Au-delà d’un tarif de 300 euros pour un entretien de PAC, il est recommandé de choisir un autre spécialiste qui vous proposera les mêmes services aux prix habituels. Pour bénéficier d’une économie, évitez de faire appel à un professionnel de façon ponctuelle. Optez plutôt pour un contrat de maintenances de PAC annuel. Les tarifs de ce dernier restent toujours négociables.

Entretien d’une pompe à chaleur air-eau

Le fluide de la pompe à chaleur air-eau doit être remplacé tous les 5 ans. Cette opération est la base même d’une bonne performance de votre PAC. En effet, le changement du fluide assurera un meilleur échange entre le liquide et les émetteurs pour vous assurer un confort thermique optimal.

Une autre vérification à réaliser est celle de la pression d’eau. Des indications minimales et maximales devraient être à votre disposition en fonction de votre système. Ainsi, dans certaines conditions, il serait préférable de rajouter un peu de liquide dans le circuit. Cependant, si vous doutez, n’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel.

Finalement, de même que pour la PAC air-air, le contrôle des unités extérieures ainsi que la couverture de votre pompe à chaleur (en cas d’une longue mise en arrêt) sont de rigueur.

Entretien d’une pompe à chaleur sol-sol

Contrairement aux deux autres types de PAC citée précédemment, les pompes à chaleur géothermique ne nécessitent pas beaucoup d’opération d’entretien. Comme plusieurs éléments de la PAC géothermique sont enterrés, ils ont été conçus de manière à fonctionner sans maintenance particulière.

Toutefois, un entretien tous les ans est imposé par la loi. Dans le cas où votre pompe à chaleur possède plus de 2kg de fluide frigorigène, une vérification de l’absence de fuite du fluide est importante. En effet, ce liquide peut être néfaste à l’environnement, d’où la nécessité d’y prêter une très grande attention.

En résumé, voici les actions que vous pouvez faire et celles qui doivent faire intervenir un professionnel :

Entretien par vous-même Intervention d’un professionnel
Vérification de la circulation de l’air au niveau du module externe 
Dégivrassions de l’extérieur après apparition du givre (obtenu par condensation de l’air humide)
Couverture de la PAC pendant une longue période de non-utilisation
Vérification du circuit 
Vérification de l’étanchéité 
Contrôle des performances thermiques
Nettoyage des filtres, réglage et petite réparation

Dans le cas d’un mauvais fonctionnement ou de panne de votre pompe à chaleur, le mieux est de faire directement appel à un réparateur. Évitez à tout prix d’essayer de régler le problème vous-même afin de réduire les risques de dégradation de l’état de votre PAC.

A quel prix peut-on entretenir une pompe à chaleur ?

Comme le prix d’une pompe à chaleur, son prix d’entretien peut également varier en fonction du type et du modèle choisi. De plus, le prix d’entretien d’une PAC diffère aussi selon les travaux de maintenance et d’entretien à réaliser.

Type de pompe à chaleur/Type d’entretien Prix (TTC)
Ballon d’eau chaude thermodynamique Entre 75 et 110 €
PAC piscine Entre 110 et 165 €
Révision obligatoire Entre 115 et 260 €
PAC résidentielle air-eau basse température Entre 170 et 320 €

Dans le cas d‘une pompe à chaleur en fin de vie, l’intervention d’un professionnel pour le démontage est aussi obligatoire. En fait, le fluide frigorigène doit être récupéré en suivant différentes règles de sécurité avant d’être recyclé ou détruit. D’où la nécessité de la présence d’un spécialiste. Dans ce cas donc, vous devriez prévoir un budget qui varie de 1 500 à 5 000 euros en fonction du type de PAC.

Conclusion

Trouvons un installateur de pompe à chaleur dans votre ville

demander un devis dans votre région

Pour résumer, l’entretien d’une pompe à chaleur est donc composé de diverses opérations dont certaines ne sont réalisables que par des professionnels tandis que d’autres sont plus faciles à effectuer soi-même. Néanmoins, il faut toujours garder en tête que l’entretien d’une PAC peut varier en fonction du type et du modèle de la pompe à chaleur. Quant aux prix, un budget de 150 à 300 euros devra être alloué pour effectuer l’entretien de votre pompe à chaleur.